Conservatoire Végétal Régional d'Aquitaine

Mes arbres bien dans leurs racines

Bulletin d'alerte N° 2 du 15/04/2020

Gel de début Avril 2021

asperssion.png

Verger de pommiers protection par aspersion                                              Bourgogne, vignes protection pr chauffage

Température mini                 le 07 avril 2021

 

Mont de Marsan :    -4,4°C

Agen :                   -2,4°C

Périgueux :            -1,7°C

Pau :                     -1,5°C

Bordeaux :             -0,5°C

Bayonne :              +1,3°C

 

Source : http://www.infoclimat.fr/

- Gel :

Les températures négatives du 07 et du 08 avril ont fait beaucoup de dégâts sur tout le territoire Aquitain sauf sur le Pays Basque en bordure des côtes (et certaines zones protégées en coteau). A Montesquieu, le verger n'ayant pas de protection antigel, tous les arbres sont touchés. Les plus touchés sont : les kiwis, les abricotiers, les cerisiers, les poiriers, les figuiers, les amandiers, les pruniers et les vignes.  Les fruits et les bourgeons sont brûlés par le gel. Il n'y aura pas de récolte. Pour les pommiers en stade avancés, les fleurs sont noires. Pour les variétés à floraison plus tardive, il y a un important éclaircissage.

Les pieds de vigne conduits en association avec les fruitiers sont réservés du gel.

2021

Stades végétatifs majoritairement observés à Montesquieu le 12 avril 2021

Abricotiers        stade J

Cerisiers           stade J

Pêchers            stade I

Pruniers          stade  HI

Poiriers            stade I

Pommiers     stade E à G

Pruniers fruits gelés

En 2017 le haut des plaqueminiers avait été épargné. Le 7 avril l’ensemble de l’arbre a été gelé.

Déficit hydrique

 

                             Rappel :

                       Stratégie de défenses des cultures

                      

En respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique.

Les réserves du sol sont épuisées. Sur les 60 derniers jours la pluviométrie est de seulement :

Agen : 16 mm

Pau : 20 mm

Bordeaux : 22 mm

Mont de Marsan : 25 mm

Biarritz : 87 mm

 

Soyons vigilants sur l’état du sol de façon à ce que les arbres ne souffrent pas de stress hydrique, surtout s’ils viennent d’être plantés.

​Un paillage conséquent sur sol humide préservera le développement racinaire

Pour renforcer la défense des plantes

Brottrunk - Flüssig plantes ®

FLÜSSIG Plantes (produit non filtré) contient un dépôt riche en microorganismes, levures, enzymes.

A utiliser en milieu acide – ajouter du vinaigre à l’eau de dilution jusqu’à PH < 6

Pulvérisations foliaires avec le Brottrunk filtré. Deux fois par mois à la dose de 100 ml dans 10 l.

 

Au verger de Montesquieu où on l’utilise seul depuis 2012 sur une des parcelle, nous avons constaté que les pucerons ne s’installent plus sur les arbres et que les tavelures sont beaucoup moins préoccupantes, les variétés peu sensibles ne présentant quasiment plus de taches, les variétés sensibles en présentant beaucoup moins.

 

 

Pêchers

Cloque du pêcher

La période de sensibilité est terminée. Il est maintenant inutile d'intervenir

Oïdium

L'oïdium se manifeste par l’apparition d'une pellicule blanchâtre sur les feuilles à l'extrémité des rameaux. Pour les vergers à risques, intervenir avec une pulvérisation de soufre en ciblant les variétés les plus sensibles.

Soufre mouillable à la dose de 70g dans 10 litres d'eau

En cas de forte infestation, éliminez et brûlez les rameaux atteints. 

 Pucerons

Si présence de quelques foyers, éliminez avec un sécateur et brûlez les rameaux. Si ils sont inaccessibles vous pouvez pulvériser du savon noir sur les foyers à la dose de 350g pour 10 litres d'eau.

Pommiers Poiriers

Tavelure

Les risques de contamination débutent au stade D du bourgeon à fleur c’est-à-dire juste avant l’apparition des fleurs.

Au verger le broyage hivernal des feuilles permettent de diminuer les risques de contaminations. 

Sur les variétés très sensibles il faut réaliser une protection avec du soufre proche d'une possible contamination par pluies ou par humidité de plusieurs heures.

soufre mouillable 70g dans 10 litres d'eau.

Feu bactérien

La période à risques maximum se situe à la floraison. Il est important de bien surveiller les pousses et éliminer toutes les pousses atteintes pour écarter tout risque de propagation de la maladie.

Rappel des conditions : températures élevées et humidité. 

Pucerons cendrés

Sur les vergers fortement atteints les années précédentes, il faudra réaliser après la floraison une pulvérisation d'argile kaolinite à la dose de 500g dans 10 litres d'eau.

L'application d'argile sur le végétal gène les parasites, la prise de nourriture et le dépôt d’œufs. Elle modifie l’attractivité du feuillage par la pellicule blanchâtre laissée au séchage qui modifie sa coloration. Toutefois elle laisse passer les ondes lumineuses et photosynthétiques.

Rappel :

La faune auxiliaire doit être présente en nombre, à temps, à proximité des arbres fruitiers: plantes compagnes vivaces rustiques. C'est un moyen d'augmenter la résilience du système agroécologique. L'enherbement est non tondu (ou sur un seul des deux côtés), nécessaire pour conserver tout ce qui peut héberger et nourrir les auxiliaires du verger et ensuite roulé avant maturité.  

Si vous en disposez, penser à apporter du BRF (Bois rameaux fragmentés) au pied des arbres sur sol humide. 

Pruniers

Carpocapse

Rappel : Pour les secteurs non touchés par le gel :

Les larves du papillon infestent les fruits. Ceux-ci chutent avant maturité. Bien souvent le monilia se développe sur les fruits atteints. 

Pensez à vous procurer des pièges phéromones sur plaques engluées auprès du conservatoire pour piéger les papillons et limiter les pontes.

Vignes


Dans les jouales du conservatoire, les pieds de vignes sont plantés en association avec les arbres fruitiers.
Ceux pour lesquels le cep monte dans l’arbre voisin montrent une grande différence de comportement au gel.

Au sein de l’arbre les feuilles n’ont pas subi de dégâts de gel alors que celles du cep lui-même à 80 cm du sol ont gelé et cela pour les mêmes cépages.

IMG_6508.jpg
IMG_6515.jpg

Dans l’abricotier : bourgeons indemnes                                                                 Cep palissés à 80 cm : bourgeons gelés